Berrechid: à propos du meurtre d’un jeune suite à une fausse annonce sur Avito

Rebondissement dans l’affaire du jeune homme tué à Berrechid suite à une fausse annonce sur un site d’annonces. Il s’est avéré que l’un des deux présumés meurtriers était un ami proche de la victime et était au courant de sa volonté d’acheter une moto.

Le présumé assassin a été retrouvé suite à une enquête technique menée par les éléments de la police scientifique de la ville. Selon Al Akhbar dans son édition du 14 novembre, la police scientifique a procédé à un scan minutieux via GPS de la zone où a eu lieu le meurtre. La technique avait pour objectif de relever les numéros de téléphone qui ont émis un appel au niveau de la scène du crime. Un numéro attribué à l’un des trois opérateurs téléphoniques nationaux a ainsi été identifié comme étant celui d’un ami de la victime.

Les éléments de la police se sont ainsi déplacés au domicile du propriétaire du numéro de téléphone à Lahraouiyine dans les environs de Casablanca. Le suspect a été appréhendé après une période d’observation afin d’être sûr de son identité. Il a été conduit par la suite au poste de la Gendarmerie royale de Berrechid où il a dû faire face aux accusations et preuves de sa présence sur les lieux du crime. L’assassin a ainsi fini par avouer les faits du meurtre. Il aurait ainsi contacté un individu à Berrechid, lui indiquant que le défunt souhaitait acquérir une moto à grand cylindre et qu’il disposait d’une grande somme d’argent. Après une fomenter leur plan, les deux complices ont attiré le jeune homme dans leur piège. C’est ainsi que le défunt a été blessé au niveau de sa tête et dépouillé de ses biens, avant que les deux individus ne le traînent au milieu de nulle part, le laissant périr.

Il est à noter que les deux meurtriers ont été déférés, dans la journée du 13 novembre, devant la Cour d’appel de Settat pour meurtre prémédité. Par ailleurs, les éléments de la gendarmerie se sont déplacés une fois de plus sur le lieu du crime pour récupérer l’arme utilisée dans le meurtre et les biens du défunt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *