Hausse des droits de douane pour certaines voitures

Le projet de loi de finances (PLF) présenté il y a quelques semaines par le ministre des Finances Mohamed Boussaïd prévoit une hausse des droits de douane.

Ils vont ainsi passer de 17,5% à 20% et de 25% à 30% pour les voitures originaires des pays avec qui le Maroc n’a pas de zone de libre-échange, rapporte l’hebdomadaire la Vie Eco. Ce sera notamment le cas pour les voitures en provenance de Chine, du Japon ou encore de la Corée du Sud.

Cette mesure inquiète les importateurs marocains qui estiment qu’une taxe de 17,5% leur permet à peine de se maintenir sur le marché marocain et rappellent qu’en 2008, une dizaine de marques avaient complètement disparu du marché marocain après l’augmentation de droits de douane. Ils craignent donc leur disparition pure et simple du Maroc.

Les importateurs de voitures asiatiques avancent également que les nouvelles hausses ne vont pas encourager la production locale car les opérateurs venant des pays ayant un régime de libre-échange avec le Maroc seront beaucoup plus concurrentiels avec la production locale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.