Judo: le judoka israélien Or Sasson obtient un visa du Maroc

Le judoka israélien Or Sasson a finalement obtenu un visa des autorités marocaines après des menaces de sanction de la Fédération internationale de Judo.

Le Maroc, pays hôte du championnat du monde de judo (toutes catégories), avait refusé d’accorder un visa au judoka israélien Or Sasson, rapportait hier le site israélien d’information Ynet.

La Fédération israélienne de judo avait alors saisi la Fédération internationale de judo pour faire constater la mesure discriminatoire prise par les autorités marocaines à l’encontre de la délégation israélienne.

Le président de la Fédération internationale de judo, M. Marius VIZER, a menacé de retirer au Maroc l’organisation de plusieurs de ses compétitions. L’attribution de cette compétition au Maroc s’est faite en vertu d’un protocole d’accord signé, entre le ministre marocain de la Jeunesse et des sports, et la Fédération internationale de Judo.

Les deux parties ont également signé des protocoles d’accord pour l’organisation par le Maroc de cinq grandes compétitions mondiales de judo durant les trois prochaines années.

Il s’agit de trois éditions successives du Grand prix de judo 2018, 2019 et 2020, ainsi que le championnat du monde de judo-junior en 2019, et enfin le championnat d’Afrique en 2020.

Or Sasson pourra donc participer aux prochains championnats du monde de Judo qui se tiendront à Marrakech du 9 au 12 Novembre.

Fin octobre déjà, les Emirats arabes unis avaient imposé des mesures sportives discriminant les judokas israéliens. La délégation israélienne avait néanmoins réussi à remporter cinq médailles dont une en or.

Lors du tournoi, la judokate marocaine Aziza Chakir, battue par l’Israélienne Shira Rishoni, avait refusé de lui serrer la main à l’issu du combat.

Une pensée sur “Judo: le judoka israélien Or Sasson obtient un visa du Maroc

  • 9 novembre 2017 à 18 h 19 min
    Permalink

    azul fellawen ,
    pas serieux cette federation du judo et son president MARIUS VIZER.
    -comment ont -ils-acceptés le didact et les discrimination des emirats ?.
    -et aujourd’hui ils menacent le maroc c’est injuste !.
    -normalement cette loi serait appliquée pour tout le monde et non pour certains ou certaines….timsunin tanemirt ar tufat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *