Grève des enseignants ce jeudi pour dénoncer la violence dans les écoles

Les enseignants organisent une grève nationale ce jeudi 9 novembre dans tous les établissements publics. Ce débrayage est annoncé par le syndicat national de l’enseignement affilié à la FDT ainsi que la Fédération nationale de l’enseignement.

« L’incident de l’élève qui a violenté son enseignant à Ouarzazate n’est pas isolé. Il y a d’autres cas qui ne sont pas rendus publics », indique Abdelhamid Fatihi, secrétaire général de la FDT. Selon lui, ces faits traduisent une faillite de l’école marocaine qui produit désormais des gens marginaux, des chômeurs, des personnes extrémistes, et manquant de civisme.

Ainsi la grève lancée ce jeudi par le syndicat national de l’enseignement affilié à la FDT ainsi que la Fédération nationale de l’enseignement (Orientation démocratique) vise à dénoncer le nombre croissant de cas de violence commis par des élèves contre des enseignants.

Dans ce sens, Fatihi appelle à revoir « la réforme de l’école marocaine élaborée par le conseil supérieur de l’enseignement afin qu’elle intègre les valeurs de respect et de vivre ensemble dans sa mise en œuvre ».

Pour sa part, Sadek Rghioui, secrétaire général du syndicat national de l’enseignement, souligne que cette «grève de la dignité» est une sonnette d’alarme par rapport à la violence qui sévit dans la société marocaine particulièrement chez les jeunes que ce soit dans les établissements publics, dans l’espace public, que dans les familles.

« A travers cette grève, on dénonce le bafouement de la dignité des hommes et femmes de l’enseignement que ce soit matériellement, moralement que symboliquement », affirme Rghioui.

Et de conclure : «Il faut, aujourd’hui plus que jamais, reconsidérer la place de l’enseignant, sachant qu’on reçoit chaque jour plusieurs plaintes d’enseignants, que ce soit dans l’enceinte des écoles, ou à l’extérieur, aussi bien par ses élèves que par des intrus ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *