Obtenir son permis de conduire au Maroc sera beaucoup plus dur

Le temps où l’on pouvait obtenir son permis de conduire en une quinzaine de jours semble révolu au Maroc, du moins c’est ce qu’espère le secrétaire d’État chargé du Transport, Mohamed Najib Boulif, qui vient d’annoncer le durcissement des conditions de son obtention.

Lors d’une conférence de presse organisée aujourd’hui à Rabat, le ministre a énuméré les nouvelles mesures qu’il compte mettre en place pour les prochains candidats au permis et ce, dit-il, pour faire baisser le nombre d’accidents sur les routes marocaines et instaurer un peu plus de rigueur dans le secteur.

Dorénavant, il faudra avoir 34 points sur 40 pour l’obtenir dans le cas de la catégorie B. L’examen pour la catégorie C passe à 40 points sur 46.

N’espérez plus avoir votre permis de conduire en une quinzaine de jours, désormais il faudra au moins 45 jours entre la date d’inscription effective et le premier test d’examen théorique, a-t-il déclaré.

Pour éviter que les moniteurs soumettent un nombre important de candidats aux centres d’examen, le ministre vient d’annoncer un maximum de 10 candidats par mois et par moniteur.

Par ailleurs, l’heure de la formation pour la catégorie B passe à 37 dirhams et l’épreuve théorique est fixée à 75,5 dirhams. De plus, toutes les questions de l’examen théorique seront modifiées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *