Marche Verte: SM le Roi montre la voie d’une mobilisation citoyenne renouvelée

Le discours de SM le Roi Mohammed VI, à l’occasion du 42ème anniversaire de la Marche verte, marque un engagement royal fort à donner plus de vigueur, mais aussi plus de consistance, à la vaste œuvre de développement entreprise dans les provinces du sud.

Sur un ton déterminé et résolument intransigeant, le Souverain met en avant les valeurs de sacrifice et de mobilisation collective comme autant d’idéaux portés par l’épopée de la Marche verte, une école de patriotisme sincère qui ne cessera jamais d’inciter les Marocains à davantage de progrès et de réalisations.

“Nous avons grand besoin de ces valeurs: il convient de les véhiculer à l’école, au sein de la famille, dans tous les secteurs de la vie sociale. Elles constituent un préalable pour qu’ensemble, nous soyons en mesure de relever les défis internes et externes qui se posent à notre pays”, a souligné SM le Roi.

Tout en œuvrant à faire des provinces sahariennes un véritable pôle de prospérité, le Souverain réaffirme Son ferme attachement à aller l’avant dans la réalisation du modèle de développement du Sahara, en parallèle avec la mise en œuvre de la régionalisation avancée. L’ambition royale première consiste à permettre aux habitants de la région d’assurer la gestion démocratique de leurs affaires et de contribuer au développement local.

“Nous poursuivrons plutôt l’action engagée pour stimuler le développement de nos provinces du Sud et assurer à leur population les conditions d’une vie libre et digne”, a affirmé SM le Roi.

À l’évidence, le Souverain se montre catégorique sur ce point : “nous n’allons pas rester les bras croisés à attendre que soit trouvée la solution souhaitée”. Les projets que Sa Majesté appelle de Ses vœux devront faire de cette précieuse partie du Royaume un trait d’union entre le Maroc et sa profondeur africaine ainsi qu’une plaque-tournante pour les relations entre les pays de la région.

Mais tout chantier de développement qui se veut global ne saurait se réduire au seul volet socio-économique, sans embrasser les dimensions culturelles et civilisationnelles. C’est dans cet esprit que le Souverain s’engage en faveur de la promotion de la culture hassanie en encourageant les manifestations, les structures, les initiatives et les talents qui contribuent à son rayonnement.

Cette démarche empreinte d’ouverture sur les diverses expressions et composantes de la culture marocaine unifiée ne fait guère de distinction entre les patrimoines et spécificités de chaque région du Royaume, ni n’incite à une quelconque forme de rejet de l’autre ou de repli sur soi. “C’est, bien plutôt, une manière d’exprimer notre fierté d’une identité nationale plurielle, diverse qui se déploie pleinement dans le cadre du Maroc uni des régions”, note le Souverain.

La dynamique de modernisation dans la région du Sahara est couplée à une action extérieure tous azimuts pour la défense des droits légitimes du Maroc, fort d’un esprit de solidarité et d’unanimité nationale.

Et même si le Royaume continue à travailler de bonne foi pour une solution politique à ce différend artificiel, sa souveraineté sur l’ensemble de son territoire est immuable, inaliénable et non négociable. Il demeure, comme l’affirme SM le Roi, engagé à travailler de bonne foi pour une solution politique à ce différend artificiel tant que seront respectés les principes et les fondamentaux de la position marocaine.

Au-delà de cette dimension-là, la vision royale veut que la Marche Verte reste à jamais une source où les Marocains puisent des leçons et des enseignements en termes de solidarité sociale, de mobilisation collective au service de la patrie et de l’intérêt général, que ce soit à l’école, au sein de la famille ou dans les divers domaines de la vie.

Le Souverain a évoqué dans cet esprit le discours historique de feu SM Mohammed V à M’hamid El-Ghizlane qui marque une étape saillante dans le processus de parachèvement de l’intégrité territoriale du Royaume et qui incarne lui aussi les valeurs immuables de l’attachement du peuple marocain à sa terre et à la marocanité de son Sahara.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *