Les enseignants en grève les 8 et 9 novembre

Les grèves reprennent de nouveau dans le secteur de l’éducation nationale. Cette fois, c’est les trois syndicats les plus représentatifs qui viennent de déclarer un débrayage au niveau national les 8 et 9 novembre. Ils disent vouloir préserver la dignité des enseignants, notamment après l’agression contre un enseignant à Ouarzazate.

La vidéo de l’agression d’un enseignant par l’un de ses élèves dans un lycée à Ouarzazate ne passera pas sans conséquences.

En effet, malgré l’arrestation de l’élève âgé de 17 ans, les syndicats les plus représentatifs dans le secteur de l’enseignement ne décolèrent pas. Ils viennent d’annoncer une grève nationale à partir de demain et pour une durée de deux jours.

Dans un communiqué intitulé « la dignité en premier » les trois fédérations relevant de l’Union Marocaine du Travail (UMT), de L’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM) et de l’Union National Du Travail Au Maroc (UNTM), ont estimé que l’incident survenu à Ouarzazat est le résultat « du discours officiel humiliant envers les enseignants ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.