Côte d’Ivoire-Maroc: statistiques rassurantes, les Lions de l’Atlas n’ont jamais perdu devant les Éléphants

Les Lions d’Hervé Renard vont affronter, ce samedi 11 novembre, les Éléphants ivoiriens pour une place en Coupe du Monde. Historiquement, la sélection marocaine a toutes les chances de revenir avec son aller simple pour la Russie.

Présents quatre fois en phase finale de la Coupe du Monde (1970, 1986, 1994 et 1998), les Lions de l’Atlas courent depuis ce Mondial français après une cinquième participation. Mais malgré la pléiade de joueurs marocains qui évoluent dans les plus grands championnats européens, l’équipe nationale n’arrive plus à briller dans les compétitions internationales.

Du coup, les dirigeants de la FRMF ont décidé de confier à Hervé Renard la mission de rendre au Maroc la place qu’il mérite dans la hiérarchie du football continental. Et les premiers résultats n’ont pas tardé à venir.

Le technicien français a pu qualifier les joueurs made in Morocco au stade des quarts de finale lors de la dernière CAN 2017, disputée au Gabon. Une performance que les Lions n’ont plus atteint depuis la Coupe d’Afrique des Nations 2004 en Tunisie.

Mieux encore, le onze national n’a jamais été aussi proche de disputer la grand-messe planétaire. Les Benatia, Belhanda et autres Ziyach n’ont besoin que d’un nul à Abidjan face aux Éléphants, le 11 novembre prochain, pour assurer leur qualification.

Et face aux Ivoiriens les hommes d’Hervé Reanrd entameront cette rencontre capitale avec un léger ascendant psychologique.
En effet, lors des éliminatoires de la Coupe du Monde, le Maroc et la Côte d’Ivoire se sont affrontés à cinq reprises. Cinq rencontres et Lions n’ont jamais chuté devant ces Éléphants. Entre 1973 et 2016, le Maroc a remporté une victoire pour quatre nuls. Les Marocains ont inscrit 8 buts contre 5 pour les Ivoiriens, sur un total de 13 buts.

Ce samedi au stade Félix-Houphouët-Boigny, cette nouvelle génération des Lions va-t-elle suivre les pas de ses précédentes, perdurer sa domination sur les Ivoiriens et se hisser au Mondial russe? Réponse dans moins d’une semaine…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.