Satellite Mohammed VI-A: répétition générale à Kourou

Le Centre spatial guyanais a confirmé ce vendredi 3 novembre, le déroulement ce jour de la répétition générale du lancement du satellite Mohammed VI-A. Cette répétition se déroule donc à J-4. Le lancement est prévu pour le mercredi à 01H42, heure marocaine.

“Comme pour le J0 (jour du lancement), le DDO (directeur des opérations du CNES) Jean-Luc Voyer, et son équipe, déroulent les étapes de la chronologie de lancement. Toutes les procédures de préparation des satellites et de la base sont testées. Leur bon déroulement autorise la RAL, Revue d’Aptitude au Lancement“.

Le planning général de l’opération Vega 11 qui mettra en orbite le satellite Mohammed VI-A d’observation de la Terre, prévoyait la répétition générale ce vendredi 3 novembre 2017.

Le satellite Mohammed VI-A « servira notamment aux activités cartographiques et cadastrales, à l’aménagement du territoire, au suivi des activités agricoles, à la prévention et à la gestion des catastrophes naturelles, au suivi des évolutions environnementales et de la désertification ainsi qu’à la surveillance des frontières et du littoral ».

Il passe sous silence et c’est assez naturel, les activités liées à la défense. Celles-ci concernent la surveillance des frontières, de la contrebande, des mouvements terroristes, pas seulement dans la région, mais cette surveillance peut s’étendre au Sahel et à l’Afrique.

Le prochain lancement de ce satellite a fait sensation dans la région. Il va conférer au Maroc encore plus de poids dans la région africaine.

« Après le décollage du Centre spatial guyanais, le vol des trois premiers étages de Vega durera 6 minutes et 35 secondes.

« À l’issue de cette phase, le troisième étage du lanceur se séparera du composite supérieur, lequel comprend l’étage supérieur AVUM, un adaptateur et le satellite. Les trois premiers étages retomberont sur Terre.

« L’AVUM allumera alors une première fois son moteur qui fonctionnera pendant plus de sept minutes, avant une phase balistique d’une durée de 37 minutes environ. L’AVUM allumera une deuxième fois son moteur pendant 1 minute et 50 secondes environ avant de séparer le satellite MOHAMMED VI – A, près d’1 minute et 30 secondes après son extinction.

« Le satellite MOHAMMED VI – A sera séparé 55 minutes et 33 secondes après le décollage » (source: CNES, CSG).

Le satellite, replié, se trouve dans la coiffe (ci-dessous).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *