Pourquoi les retraités ont été privés de pension en octobre

Ils sont près d’un millier de retraités et de veuves à souffrir du retard dans le versement de leur pension du mois d’octobre. Les principaux concernés protestent aux portes de la Caisse marocaine des retraites (CMR), à Rabat.

Un millier de retraités et de veuves souffrent du retard dans le versement de leur pension. Plusieurs des personnes concernées se sont rendues au siège de la Caisse marocaine des retraites (CMR) pour demander aux responsables des explications quant à ce blocage, rapporte le quotidien arabophone Al Akhbar dans son édition du jeudi 2 novembre. D’habitude, les pensions sont versées par la CMR tous les 20 du mois, à condition que les bénéficiaires fassent foi d’un certificat de vie délivré par les autorités compétentes. Des rumeurs faisant actuellement état d’une faillite de la CMR, les retraités, inquiets, se sont dépêchés d’aller qu’enquérir des raisons de ce contretemps.

Le journal souligne qu’il leur a été signifié, sur place, qu’il s’agissait d’un malentendu, dû à une nouvelle procédure mise en place par la Caisse marocaine des retraites, sans pourtant autant faire l’objet d’une communication. Ce qui a provoqué l’ire d’un millier de retraités et de veuves qui attendent toujours le versement de leur pension, soit de leur seule source de revenus.

Concernant la procédure en question, la Caisse marocaine de retraite, après avoir installé un système de pointage dans les agences bancaires, demande désormais aux affiliés de retirer, auprès de ses services, un formulaire à remettre aux collectivités locales pour l’obtention des certificats de vie et de célibat pour les veuves. L’obligation de remplir ce formulaire est toute nouvelle et vient de nouveau compliquer les démarches des retraités, qui avaient pourtant été facilitées.

En effet, les retraités du Maroc étaient obligés, avant que certaines mesures ne viennent les en dispenser, de se rendre à Rabat, au siège de la CMR, pour prouver qu’ils sont toujours en vie et continuer de bénéficier de leur pension.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.