La « Prix Nobel » chez les Rohingyas (vidéo)

Pour la première fois depuis le début de l’exode massif des Rohingyas, Aung San Suu Kyi, la dirigeante birmane, s’est rendue jeudi dans l’Etat de Rakhine à l’est du pays.

Un déplacement très médiatisé alors que la communauté internationale reproche à Aung San Suu Kyi son peu d’empathie envers les Rohingyas, l’une des minorités musulmanes les plus persécutées au monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *