Hirak: Zefzafi expulsé de l’audience, son procès reporté au 11 novembre

Le juge de la Cour d’Appel de Casablanca a décidé le report du procès de Nasser Zefzafi, Nabil Ahamjik et des autres activistes du Hirak incarcérés à Casablanca, au 11 novembre après une audience tendue tenue la matinée de ce 31 octobre.

Lors d’une audience tenue ce 31 octobre, le juge de la Cour d’Appel de Casablanca a décidé de reporter le procès du leader du Hirak du Rif Nasser Zefzafi et ses camarades au 11 novembre prochain. La même décision a été prise pour l’autre leader du mouvement d’Al Hoceima Nabil Ahamjik, du journaliste Hamid El Mahdaoui et de 22 autres activistes qui comparaissent également avec eux.

Selon des sources concordantes présentes dans la salle d’audience, Nasser Zefzafi a été expulsé du procès par le juge. Le leader du Hirak s’est mis à crier pour contester la présence des caméras des chaines télévisées Al Oula et 2M. En guise de solidarité, le reste des détenus ont demandé à quitter la salle et rejoindre leur « zaïm ».

Après les limogeages de quatre ministres par le roi Mohammed VI suite à la sortie du rapport de la Cour des comptes accusant des retards du programme d’Al Hoceima Manarat Al Moutawassit, le leader du Hirak Nasser Zefzafi avait sorti une lettre depuis sa prison dans laquelle il a salué la décision royale tout en espérant une remise en liberté des détenus du Hirak par le roi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *