Gaza : Cinq palestiniens tués dans le bombardement d’un tunnel

Le bombardement lundi par l’armée israélienne d’un tunnel reliant la bande de Gaza au territoire israélien a fait cinq morts et plusieurs blessés, selon un bilan annoncé par le ministère de la santé du Hamas.

Dans un premier temps, le porte-parole du ministère, Ashraf al-Qedra, avait déclaré à la presse que trois Palestiniens avaient été tués et dix autres blessés après que l’armée israélienne eut bombardé une zone située au sud-est de la bande de Gaza, proche des frontières avec Israël.

Quelques heures plus tôt, un porte-parole de l’armée israélienne avait annoncé qu’un « tunnel terroriste » qui menait au sud d’Israël depuis la zone de Khan Younes avait été neutralisé.

« L’armée (israélienne) ne tient pas à une escalade mais est prête à un éventail de scénarios », a-t-il indiqué.

Un tunnel similaire d’infiltration en territoire israélien avait été bombardé en avril 2016 par l’armée israélienne, soit le premier incident du genre depuis la guerre dévastatrice de l’été 2014, lors de laquelle le Hamas avait eu recours aux tunnels pour mener des attaques en Israël.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *