Ahmed Taoufik déclare la guerre aux imams absentéistes

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques appelle les délégations de son département à exercer plus de contrôle sur le terrain, notamment quant à l’absentéisme des imams. Le département d’Ahmed Taoufik semble ainsi décidé à déclarer la guerre à ces « cancres ».

Le ministre des Habous et des Affaires islamiques compte exercer plus de contrôle sur les imams officiant dans les 52.000 mosquées que compte le royaume. Il faut dire que, dans les rangs des imams, le phénomène de l’absentéisme s’est amplifié de manière inquiétante, rapporte Assabah dans son édition de ce mardi 31 octobre.

À ce propos, le quotidien souligne qu’Ahmed Taoufik a récemment reçu plusieurs rapports faisant état d’une recrudescence de comportements peu professionnels parmi les responsables religieux. Une situation qui concerne plusieurs provinces du Maroc. Assabah ajoute que, lorsqu’ils prévoient de s’absenter, les imams ou prêcheurs ont tendance à se faire remplacer par des personnes qui ne sont pas autorisées à le faire. Ces pratiques, qui créent des dysfonctionnements, menacent la crédibilité du département des Habous qui demande ainsi aux délégations du ministère de rapporter les absences des imams et prêcheurs, ainsi que leur remplacement par des personnes non habilitées.

Les sources d’Assabah affirment, par ailleurs, que le ministère de tutelle surveille de près le courant chiite pour éviter qu’il ne s’installe, en catimini, dans les mosquées marocaines. Plusieurs prêcheurs profitent, en effet, de leur statut pour servir aux fidèles les idéologies de certains groupes religieux, ce qui est strictement interdit par le département d’Ahmed Taoufik. Aussi, le ministère de tutelle a-t-il décidé d’envoyer une note à toutes les délégations du royaume pour les sensibiliser à ces phénomènes qui mettent en danger la stabilité religieuse dont jouit le pays depuis plusieurs décennies.

Manifestement, Ahmed Taoufik est bien décidé à mettre de l’ordre dans les mosquées et à couper court aux agissements aberrants qui nuisent à la bonne marche des missions du département des Habous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *