Le Maroc teste son système d’alerte aux tsunamis

Le Maroc participe aux côtés d’une quinzaine de pays de l’Atlantique du nord-est, de la Méditerranée à un exercice international pour tester le système d’alerte aux tsunamis.

Baptisé NEAMWave 17, il a pour objectif d’évaluer les plans de réaction aux tsunamis à l’échelle locale et d’améliorer le niveau de préparation et la coordination dans toute la région, explique l’Unesco dans un communiqué, précisant qu’il s’agit du troisième exercice de ce type.

Cet exercice est coordonné par le Groupe intergouvernemental de coordination du système d’alerte rapide aux tsunamis et de mitigation dans l’Atlantique du nord-est, la Méditerranée et les mers adjacentes de la COI de l’Unesco, avec le soutien du Centre de coordination des interventions d’urgence du mécanisme de protection civile de la Commission européenne.

D’autres pays participent également à cet exercice dont l’Allemagne, Chypre, le Danemark, l’Égypte, l’Espagne, la France, la Russie, la Grèce, l’Italie, l’Irlande, le Liban, le Portugal et la Turquie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *