Gad et Debbouze accusés de plagier des américains (vidéos)

Caché derrière le surnom «Ben», l’auteur de ces vidéos souhaite démontrer que les one-man-show français copient et s’approprient les sketchs des comiques américains. En ligne de mire: Tomer Sisley, Gad Elmaleh, Malik Bentalha ou Jamel Debbouze.

Coïncidence ou plagiat effronté? Le petit monde du stand-up à la française est en émoi. La chaîne Youtube, CopyComic Videos , créée le 8 octobre, diffuse des montages vidéos prouvant que les humoristes français se sont largement inspirés de leurs confrères américains pour écrire les textes qu’ils jouent sur scène. Si certains sketchs ou vannes sont devenus mythiques dans l’espace public de l’Hexagone, il pourrait en réalité s’agir d’un simple copier-coller de leurs alter ego américains.

C’est un coup dur pour les artistes français du stand-up, cette forme de monologue comique dans lequel l’humoriste s’adresse directement au public. Depuis dix jours, quatre vidéos d’une dizaine de minutes ont été publiées sur la chaîne et comptent déjà plus de 700.000 vues au total. Toutes sont réalisées de la même façon: un montage montrant, à gauche de l’écran, un extrait de spectacles en version originale d’un ou plusieurs humoristes américains. À droite, la version postérieure des vannes lancées et que se sont appropriés les comiques français dans leurs one-man-show.

Le parallèle fait entre des extraits du spectacle Stand up de Tomer Sisley en 2006 et près d’une quinzaine de comédiens américains tels que Nick Swardson, Ted Alexandro ou Jeff Dunham est indéniable. Leurs sketchs ont été diffusés dans une émission de télévision américaine, Comedy Central, plusieurs années avant la représentation de l’interprète de Largo Winch.

Même schéma pour Gad Elmaleh, et son fameux sketch sur l’hôtesse de l’air, ou Jamel Debbouze. Mais aussi Arthur plagiant Robin Williams ou Malik Bentalha calquant sa vanne mythique du biathlon sur Jerry Seinfeld, qui la faisait déjà sur scène en 1998.

À en croire l’auteur anonyme de la chaîne vidéo, d’autres révélations sont à venir. De quoi provoquer un véritable raz-de-marée dans le milieu de l’humour, qui risque de ne pas faire sourire ceux qui se disent, pourtant, prêts à rire de tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *