Absentéisme: bras de fer entre Mohamed Hassad et les enseignants

Alors que trois syndicats d’enseignants appellent à une grève générale jeudi 19 octobre, Mohammed Hassad, le ministre de l’Éducation nationale, insiste et justifie l’importance de la publication de la liste des enseignants absentéistes.

Mohammed Hassad, le ministre de l’Éducation nationale s’est attiré les foudres de trois fédérations de l’enseignement. Dans un communiqué conjoint, les trois syndicats ont appelé à un sit-in et au port de brassards pour protester contres les mesures du ministre. La goutte qui a fait déborder le vase n’est autre que la publication fin septembre de la liste des enseignants absentéistes. Au total, 611 personnes ont été épinglées, pour l’équivalent de 2.985 jours de travail perdus.

Les syndicats en colère considèrent aussi que la publication de cette liste est illégale.

Face à eux, le département de Mohammed Hassad persiste et signe. Un communiqué du ministère souligne que les établissements publics sont tenus de publier les noms des enseignants absents, peu importe si l’absence est justifiée ou pas, comme le stipule la circulaire n°134 publiée le 26 novembre 2010.

«La publication de cette liste permettra de mettre de l’ordre dans ce dossier. Souvent, les chiffres publiés ne correspondent pas à la réalité de l’absentéisme, ce qui cause du tort au secteur», précise-t-on dans ce communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *