5ème session sur « l’Afrique et la coopération Sud-Sud » en mars 2018

Le Forum de Crans Montana sur « l’Afrique et la coopération Sud-Sud » tiendra sa 5ème session en mars 2018 à Dakhla, un événement devenu incontournable pour les décideurs de divers horizons.

Cette session aura lieu du 15 au 20, souligne l’organisation internationale non gouvernementale suisse dans un communiqué, précisant que « Dakhla est aujourd’hui un centre mondial de réflexion sur l’Afrique et la coopération Sud-Sud dans le sillage des politiques mises en œuvre par le Maroc pour le renforcement des solidarités et le développement économique, social et environnemental du continent ».

La Perle du sud du Royaume, ajoute le communiqué, se positionne peu à peu comme le laboratoire du développement de l’Afrique, « démontrant que les fatalités appartiennent au passé et que l’on peut désormais rendre l’espoir à la jeunesse d’un continent qui recèle les vraies richesses de notre monde ».

Selon la même source, le Maroc au-delà de ses réalisations hautement structurantes sur le plan économique a d’ailleurs joint les actes à la parole en réintégrant récemment l’Union Africaine et en préparant son adhésion à la CEDEAO.

Au-delà des grandes problématiques essentielles du développement global, le Forum de Dakhla 2018 sera marqué par nombre d’initiatives, dont une réunion des grandes métropoles urbaines de l’Afrique et une rencontre des « nouveaux leaders » sur l’intégration des jeunes générations africaines aux processus de décision.

L’accent sera également mis sur la promotion des femmes africaines qui, chaque jour, luttent et se battent pour améliorer le quotidien de leurs communautés, poursuit le communiqué.

Selon Pierre-Emmanuel Quirin, président du Forum Crans Montana, l’Afrique a toujours occupé une place centrale dans les activités du forum qui « reste persuadé que ce continent représente le plus bel espoir dans un monde souvent en désarroi ».

Et de préciser que « les politiques ambitieuses entreprises par le Royaume sur tout le continent ont trouvé une résonance particulière au sein de notre organisation qui a souhaité poursuivre de façon résolue son engagement dans le cadre d’une coopération durable ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *