Tanger: une usine pour pales d’éoliennes de 1,1 milliard de dirhams

« Siemens Gamesa Renewable Energy » (SGRE), leader mondial de l’énergie éolienne a inauguré, mercredi à Tanger Automotive City, sa première usine de pales d’éoliennes en Afrique et au Moyen-Orient, pour un investissement de 1,1 milliard de dirhams (MMDH) devant générer quelque 600 emplois.

L’usine SGRE de Tanger, qui constitue l’une des structures les plus modernes du groupe dans le monde, est ainsi prête à fournir les premières pales d’éoliennes en Afrique et au Moyen-Orient « 100% made in Morocco », tout en étant l’un des fournisseurs leaders de solutions d’énergie éolienne qui figure dans le top 3 du marché de l’énergie éolienne.

Etalée sur 37.500 m2, cette nouvelle usine est stratégiquement située à environ 35 kilomètres du port de Tanger Med et idéalement positionnée entre l’Europe et l’Afrique. Elle produira des turbines SWT-DD-130 (jusqu’à 4.2 MW de puissance nominale), et des pales B63-10 de 63 mètres de long, qui seront destinées à l’exportation vers l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient, ainsi qu’à des projets locaux.

Pour le ministre de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, ce projet vient contribuer à l’extension de la base industrielle du Maroc et constitue une dynamique forte pour la croissance économique. Ce projet vise également à promouvoir l’émergence de l’industrie des énergies renouvelables.

Ralph Sperrazza, le directeur de l’usine SGRE de Tanger, s’est de son côté, dit « fier de mener un projet aussi passionnant qui stimulera le secteur des énergies renouvelables au Maroc et à l’étranger et aura un impact significatif sur le Royaume pendant de nombreuses années ». L’unité industrielle de Tanger regroupe une main-d’oeuvre hautement qualifiée et motivée, a-t-il assuré.

Pour sa part, le PDG de SGRE, Markus Tacke, a assuré que cette usine est bénéfique aussi bien pour le Groupe que pour le Maroc, notant que cette décision d’investissement est motivée par les opportunités d’affaires fortes que présente le Maroc, en particulier l’emplacement géostratégique de Tanger, qui offre un accès direct à certains des marchés les plus importants de demain, que ce soit au Maroc, au Moyen-Orient, en Europe et en Afrique que dans la région méditerranéenne.

Le projet de SGRE confirme l’attractivité de l’offre de Tanger Med et sa compétitivité, combinant qualité des infrastructures et le parfait alignement entre zones portuaires et industrielles.

Cette nouvelle usine de pales joue un rôle important en contribuant à l’objectif national du Maroc de produire jusqu’à 52% de son électricité à partir d’énergies propres d’ici 2030, dont 20% seront générés par le vent. Le projet de 850 MW qui sera construit par le consortium SGRE, Nareva et ENEL représente une étape importante dans cet objectif.

Avant leur fusion, aussi bien Siemens Wind Power que Gamesa ont livré des projets clés d’énergie éolienne pour le marché marocain incluant Tarfaya (300 MW), Tanger (140 MW), Essaouira (60 MW) et Haouma (50 MW).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *