Agriculture: la Russie veut augmenter ses échanges commerciaux avec le Maroc

Le développement de la coopération économique entre le Maroc et la Russie a été au centre d’entretiens, mardi à Rabat, entre le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita et le ministre russe de l’Agriculture, Alexandre Tkatchev.

A l’issue de ces entretiens, Tkatchev a déclaré à la presse que ses discussions avec Bourita ont essentiellement porté sur des « questions stratégiques liées au développement de notre coopération économique, notamment la création du corridor vert », un protocole d’échange qui est de nature à « augmenter les flux entre le Maroc et la Russie ».

Paraphé en mars 2016 par le Maroc et la Russie, le Corridor Vert est un protocole d’échange d’informations relatif à la circulation des biens et des véhicules entre le Royaume et la Fédération de Russie. « Les exportations marocaines notamment en termes d’agrumes et de légumes sont forts présentes en Russie depuis longtemps (…) et les producteurs ne cessent de développer leur offre agro-alimentaire destinée à la Russie », s’est félicité Tkatchev.

Il a également fait part de la volonté de son pays d’augmenter davantage ses exportations vers le Royaume, notamment du blé, de l’huile végétale et du sucre. Le ministre russe s’est également félicité du niveau du partenariat maroco-russe dans le domaine de l’agriculture, tout en affichant la disposition de la Russie de l’élargir aux aspects relatifs à l’exploitation des véhicules et engins agricoles.

Les discussions ont également porté sur les moyens à même de dynamiser la coopération dans le domaine énergétique entre le Royaume et la Fédération de Russie, a-t-il poursuivi. « Les sociétés russes sont prêtes à contribuer à la construction de centrales thermiques au Maroc. Elle sont également disposées à livrer du Gaz naturel liquéfié (au Royaume, ndlr) », a-t-il déclaré, estimant que le Maroc et la Russie ont « de belles perspectives de développement dans cette coopération ».

En juillet dernier, Moscou a abrité les travaux de la 6e session de la commission mixte maroco-russe de coopération économique, scientifique et technique. Cette session a constitué l’occasion idoine pour les hommes d’affaires des deux pays de prospecter les voies à même de développer davantage les relations économiques, la promotion des investissements mutuels et la diversification des domaines de coopération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *