Une usine de dessalement d’eau de mer pour Al Hoceïma et Nador

Le Conseil des ministres espagnol a approuvé vendredi l’octroi au Maroc d’un prêt de 12,77 millions d’euros pour la réalisation d’une usine de dessalement d’eau de mer qui approvisionnera en eau potable les régions d’Al Hoceima et Nador.

Le prêt sera accordé par le Fonds espagnol pour l’internationalisation de l’entreprise (FIEM), à l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) « pour la planification et la construction d’une usine de dessalement d’eau de mer qui approvisionnera en eau potable les populations des régions d’Al Hoceima et Nador », indique un communiqué du gouvernement espagnol.

Ce sera l’entreprise Tedagua, qui compte une trentaine d’années d’expérience dans le domaine, qui sera chargée de la construction de cette nouvelle usine de dessalement d’eau de mer et de traitement des eaux de manières générale, précise-t-on.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *