Entrepreneuriat: le Maroc se hisse à la 3e place de la World Cup Enactus

L’équipe Enactus Morocco s’est hissée à la 3e place lors des quarts de finale de la plus grande compétition d’entrepreneuriat social au monde, la Enactus World Cup qui s’est déroulée du 26 au 28 septembre à Londres.

« Grâce aux projets à très fort impact présentés lors de cette World Cup, le Maroc a pu se hisser à la 3ème place lors des quarts de finale après une rude compétition avec les équipes de l’Australie, la Corée du Sud, le Zimbabwe et le Tajikistan », indique mardi un communiqué de Enactus Morocco.

Cette édition de la World Cup Enactus a rassemblé plus de 3000 participants représentant l’élite de plus de 1700 universités et écoles d’enseignement supérieur à travers le monde, pour trois jours d’exposition d’innovations et d’impacts.

La finale de cette World Cup s’est déroulée devant un prestigieux jury, composé des PDGs des plus grands groupes internationaux, souligne le communiqué, notant que deux membres du conseil d’administration d’Enactus Maroc ont fait partie de ce jury. Il s’agit de M. Majid Kaissar El Ghaib, président du conseil et de Aisse Salah, trésorier d’Enactus Maroc.

L’ambassadeur du Maroc au Royaume-Uni, Aboudrar, était présent lors de cette cérémonie de clôture de la World Cup, durant laquelle, l’équipe Enactus Inde a remporté le titre de champion mondial, ajoute la même source.

Lors des éditions précédentes, le Maroc a été classé plusieurs fois dans le carré de la finale ou de la demi-finale, rappelle le communiqué, notant que l’équipe Enactus EHTP avait remporté le titre de champion national pour la 2ème année consécutive, au cours de la compétition nationale qui s’est déroulée le 20 juin dernier à Casablanca.

Soutenue par le groupe OCP et le Programme OCP Entrepreneurship Network de la Fondation OCP, Enactus Morocco boucle avec cette participation une autre année d’accompagnement de 4000 étudiants à travers le Maroc, ayant développé plus de 250 projets au profit de plus de 195 000 bénéficiaires partout au Maroc, ajoute le communiqué.

Le Maroc a participé cette année avec trois entreprises écologiques à savoir Mistomar : une structure enterrée circulaire de 14 mètres cubes dont l’architecture et les choix des matériaux de construction lui permettent de fonctionner comme une chambre froide conçue pour la conservation des produits agricoles pendant des durées pouvant atteindre 6 mois et Com’pom : un projet visant à valoriser le surplus de pommes de la région de M’semrir à travers la fabrication de produits dérivés notamment la compote de pommes.

Il s’agit aussi d’Ecodome, ce projet révolutionnaire qui vise à développer un concept de construction qui consiste en l’empilement des sacs en polypropylène remplis d’un mélange de terre naturelle et de ciment. Cette méthode présente des économies colossales par rapport aux méthodes traditionnelles (50% en temps de construction, 70% en bilan énergétique …), précise la même source.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *