Le plan d’autonomie pour le Sahara, “une initiative dans la bonne direction”, selon la Papouasie-Nouvelle-Guinée

New York- La Papouasie-Nouvelle-Guinée a souligné, devant la 4ème Commission de l’Assemblée générale de l’ONU, que le plan d’autonomie, présenté par le Maroc en 2007, constitue une “initiative dans la bonne direction” de la résolution du conflit du Sahara marocain.

Le plan d’autonomie est une “initiative dans la bonne direction, en conformité avec les résolutions du Conseil de sécurité, et dans un esprit de compromis”, a souligné l’Ambassadeur, représentant permanent de la Papouasie-Nouvelle-Guinée à l’ONU, Max Rai.

Le diplomate papouasien a souligné l’appui de son pays au processus politique en cours sous l’égide du Secrétaire général de l’ONU, “qui a appelé à un règlement politique de la question, dans un esprit de compromis, en ligne avec les recommandations des 12 résolutions du Conseil de sécurité depuis 2007”.

M. Rai a rappelé, par ailleurs, que le Maroc a investi près de huit milliards de dollars dans ses Provinces du Sud, notant que ces investissements ont été de nature à “créer des opportunités économiques et des postes d’emploi, et à contribuer à l’amélioration des vies” des Sahraouis.

Le diplomate a également souligné la nécessité d’enregistrer les populations des camps de Tindouf auprès du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés, comme recommandé par le Secrétaire général de l’ONU, et à plusieurs reprises souligné par le Conseil de sécurité depuis 2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *