BCIJ: la cocaïne saisie mardi avait une valeur de 26 milliards de dirhams

La valeur marchande de la drogue saisie par le BCIJ mardi 3 octobre s’élève à près de 26 milliards de dirhams. Une saisie record! Un réseau de 13 personnes était derrière ce trafic. Il avait des ramifications avec un cartel opérant dans plusieurs pays.

On en sait plus sur la saisie record de drogues dures par le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ) lors d’une opération menée mardi 3 octobre.

Selon les éléments fournis par le bureau dirigé par Abdelhak El Khiam, la saisie a porté sur 2,5 tonnes de cocaïne de très bonne qualité, avec notamment un taux de concentration de 93%. En d’autres termes, cette quantité devait être multipliée par cinq ou six une fois la drogue commercialisée. Selon les estimations du BCIJ, la valeur marchande de cette saisie avoisinerait les 26 milliards de dirhams (environ 2,7 milliards de dollars), un record absolu et du jamais vu au Maroc.

Pour ce qui est des personnes impliquées dans ce trafic, il y a eu en tout 13 arrestations. Ils sont tous Espagnols d’origine marocaine. Les deux cerveaux de ce réseau se trouvent déjà en prison et sont Néerlandais d’origine marocaine.

Une autre information de taille a été fournie par le BCIJ ce mercredi. Ce réseau avait des ramifications avec un cartel dont les cerveaux sont répartis entre les Emirats Arabes unis, les Pays-Bas, le Mexique et le Venezuela.

Pour rappel, une partie de la drogue avait été retrouvée dissimulée dans un véhicule immatriculé à l’étranger et l’autre partie dans une ferme située sur la route côtière entre Temara et Skhirat.

Cette drogue, qui était destinée aussi bien au marché national qu’international, remet d’actualité la hausse de la consommation des drogues dures au Maroc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *