La police de l’environnement fait son entrée à Fès pour lutter contre la pollution

La ville de Fès possède désormais une police de l’environnement, présentée comme une réponse au problème des déchets qui envahissent les rues.

La brigade environnementale sillonne les principales artères de la ville afin d’instaurer de l’ordre, la durabilité et le civisme, rapporte le quotidien l’Économiste. Relevant de la délégation régionale du transport et de l’eau, la police de l’environnement devrait muscler ses actions afin de rendre à Fès sa propreté légendaire.

Mais lutter contre l’incivilité ne réglera pas tout. « Une police qui devrait bénéficier de l’appui des autorités locales et élues afin qu’elle puisse assurer convenablement sa mission », estime Charafate Afilal, la Secrétaire d’Etat Chargée de l’Eau.

Il est à noter que que la police « verte » a été lancée février dernier à Rabat dans le cadre d’une cérémonie d’installation présidée par la ministre de l’époque Hakima El Haite, au siège du ministère de tutelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *