Istiqlal: Chabat avait juré de vendre chèrement sa peau

Après un week-end mouvementé où les débats ont laissé place à une bataille rangée à l’aide de chaises et d’assiettes volantes entre partisans des deux protagonistes Hamid Chabat et de Nizar Baraka, le congrès du parti de l’Istiqlal a décidé de reporter à samedi prochain, l’élection du secrétaire général du vieux parti nationaliste.

Les participants au 17e congrès du parti qui se tenait au complexe sportif Moulay Abdallah à Rabat depuis vendredi ne s’attendaient pas à ce que Chabat se laisse évincer facilement de la tête du parti. Même les observateurs extérieurs au parti étaient convaincus que le bouillonnant secrétaire général de l’Istiqlal allaient vendre chèrement sa peau face à un Nizar baraka conquérant.

Des proches de Chabat avaient assuré que l’ancien syndicaliste avait juré de vendre chèrement sa peau. Mais personne ne prévoyait que les choses en viendraient aux mains entre les partisans des deux bords. Des agitateurs prétendant être membres du Conseil national du parti sans avoir pour autant reçu leurs badges de participation, ont semé la confusion.

Finalement lorsque Chabat a exigé dimanche du comité exécutif le report de l’élection du nouveau secrétaire général, tout le monde ne pensait qu’à écourter le plus tôt possible cette mascarade.

A présent, si l’élection du nouveau secrétaire général et du comité exécutif ont été reportées à samedi prochain, personne n’est en mesure de prévoir l’attitude que va adopter Chabat dans cet intervalle alors qu’il garde les principaux leviers de commande entre les mains. Ni si le 7 octobre ne réserve pas de nouvelles surprises dans le plus vieux parti du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *