Est-il possible de créer un Islam de Belgique?

« Débats Première » s’attaque à la question de la construction d’un Islam de Belgique, respectueux de l’État de droit et des valeurs démocratiques.
Dès le début de la série d’attentats qui a frappé l’Europe, la plupart des pays ont jugé qu’il fallait éviter que se développe sur leur sol une conception fondamentaliste de l’Islam.

Pour arriver à contrer l’influence des courants les plus rigoristes, l’une des mesures essentielles est la mise en place d’un Institut de formation des imams. En Communauté française, cela s’appelle l’Institut de promotion des formations sur l’Islam. Mais c’est un processus très lent. La semaine passée, le gouvernement de la Communauté a enfin décidé d’un comité de direction pour cet Institut qui va donc pouvoir commencer ses travaux.

Cependant, les tensions restent vives à l’intérieur de cet Institut entre l’Exécutif des musulmans et les représentants universitaires. L’Exécutif des musulmans a dénoncé le “paternalisme” des universités qui voudraient contrôler et imposer leurs vues. Mais ce n’est pas la seule source de tension. Au sein même de l’Exécutif des musulmans, de grandes divergences existent sur l’attitude à adopter.

L’islam de Belgique est-il vraiment sur les rails? Comment instaurer une confiance entre les autorités et les représentants des musulmans? Cet Institut de formation des imams peut-il éviter la diffusion d’un Islam radical?

SB.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *