Le porte-parole du gouvernement réagit à la couverture de Jeune Afrique (vidéo)

Le porte-parole du gouvernement, Mustapha Khalfi, a réagit jeudi 31 août, concernant la polémique qui a été suscitée par la couverture de Jeune Afrique. Celle-ci mettait en avant des auteurs d’attentats qui sont nés au Maroc.

Il s’est exprimé au cours d’une conférence de presse qui s’est tenue à l’issue du conseil du gouvernement tenu jeudi 31 août; il a souligné que la couverture «polémique de jeune Afrique relève d’un acte de provocation inacceptable et condamnable».

Selon lui, cet acte provocateur, qu’il soit intentionnel ou pas, s’inscrit néanmoins dans le cadre d’ «une campagne injuste menée contre le Maroc dans plusieurs pays», via des programmes télévisés, des publications dans les médias et les réseaux sociaux.

«Cette campagne tente de créer une image stéréotypée et négative liant entre notre pays, son peuple, sa terre, ses institutions et le terrorisme», a-t-il martelé.

Et il conclut: «cette campagne est injuste parce que le Maroc est un modèle en termes de lutte contre le terrorisme. Preuve en est: son expérience dans ce domaine est saluée au niveau international et est sollicitée par plusieurs pays».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *