Header

Dernières news
recent

Des dizaines de gendarmes sanctionnés pour avoir saboté leurs caméras de surveillance

Des dizaines de gendarmes ont été sanctionnés pour avoir mis hors service, de manière intentionnelle, les caméras de surveillance qui avaient été mises en place pour lutter contre la corruption, a rapporté Assabah dans son édition de ce week-end.



L’État-Major de la gendarmerie royale de Rabat a décidé de leur infliger des sanctions administratives et disciplinaires. Ils ont été épinglés grâce à un audit qui a été effectué par une commission qui relève de l’État-Major de la gendarmerie royale.


Leur mission avait comme objectif l’évaluation de l’utilisation des petites caméras qui sont installées sur les poitrines des éléments de la brigade des motards pour enregistrer leurs interventions et pour moraliser de cette façon le service de la gendarmerie. 

La commission qui a été déployée sur instructions du général Hosni Benslimane a pris au dépourvu des dizaines de brigades après avoir exigé de leurs responsables d’accéder aux enregistrements des caméras et pour déterminer la durée de leur utilisation. Il s'est avéré que certaines caméras n’ont jamais été exploitées depuis presque un an et qu’elles avaient été intentionnellement mises hors service. 

Face à ce constat, les commandements régionaux de la gendarmerie royale ont réagi à leur tour pour s’assurer que les gendarmes utilisent désormais les caméras mises en place sur leurs poitrines pour éviter des sanctions.



Fourni par Blogger.