3 policiers arrêtés à Casablanca pour falsification de documents et détention arbitraire

La brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a procédé à l’arrestation de cinq personnes, dont trois policiers et un ressortissant tunisien (en séjour illégal au Maroc), pour leurs implications dans une affaire où se mêlent falsification de documents officiels, chantage et détention arbitraire.

Un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a indiqué que les premiers éléments de l’enquête révèlent que les trois fonctionnaires de police, un officier principal, un officier et un brigadier exerçant à la préfecture de police de Casablanca, ont tenté de détenir la victime de manière arbitraire, avant de la forcer à signer des procès-verbaux falsifiés et des documents administratifs qui l’accusaient par rapport au quatrième suspect, avec qui il entretenait des relations d’affaires.

Les investigations menées ont aussi démontré que les empreintes relevées sur les documents signés appartiennent à un ressortissant tunisien qui est en séjour illégal au Maroc.

Les suspects ont tous été placés en garde à vue pour les besoins de l’enquête avant d’être déférés devant la justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *