Zoophilie : Loubna Abidar défend les jeunes et accuse l’ânesse

Loubna Abidar fait encore parler d’elle !

سمعت بالدراري لي اغتاصبو حمارة فسيدي قاسم،الصراحة بقا فيا الحال فاش شفت الناس كيعايروهوم ويتشفاو فيهم حيت الأصل د المشكل…

Posted by Loubna Abidar on Thursday, August 10, 2017

 » J’ai entendu parler des jeunes qui ont violé une ânesse à sidi Kassem. La vérité, j’étais chagrinée quand j’ai vu la réaction des gens envers ces jeunes car la vraie raison du problème, c’est l’ânesse fille d’ânesse. Si cette dernière se respectait et ne marchait pas toute seule dans un trou perdu et si elle était bien éduquée et pudique, elle n’allait pas exciter ces pauvres jeunes. Si elle était restée chez elle en attendant son âne charmant, elle n’aurait pas subi ce qu’elle a subi. Ses parents n’ont pas su lui montrer les bonnes manières. Elle devrait porter un voile et des habits corrects. En conclusion, j’éprouve de la compassion envers ces jeunes. Maudite ânesse ! « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *