Le gouvernement veut « humaniser » les prisons

Mardi dernier, Mustapha El Khalfi a affirmé son intention d’ «humaniser» les prisons en créant de nouveaux établissements pour les prisonniers et les doter des services adéquats.

Mustapha El Khalfi, ministre délégué aux relations avec le Parlement et la société civile a assuré mardi dernier lors de la séance des questions orales de la chambre des représentants que le gouvernement cherche à rendre les prisons plus «humaines».
Le quotidien arabophone «Al Ahdath Al Maghribia» a rapporté dans son numéro du jeudi 03 août que le ministre veut poursuivre le travail effectué lors du mandat d’Abdelilah Benkirane, puisque durant cette période le taux d’encombrement des prisons est passé de 45% en 2012 à 35% en 2017 grâce notamment à l’inauguration de 11 nouveaux centres pénitentiaires.
El Khalfi a annoncé que durant l’année 2018, 5 autres établissements verront le jour. D’un autre côté, le ministre a mis l’accent sur une amélioration de la qualité de la nourriture servie aux prisonniers. La nourriture sera désormais préparée par les fonctionnaires de la prison contrairement à ce qui se faisait auparavant où les famille des prisonniers se chargeaient de leur apporter la nourriture jusqu’en prison.
Sur le plan sanitaire, El Khalfi a mentionné qu’un ensemble d’accords ont été signés pour la prévention contre le cancer ainsi que pour plusieurs campagnes de santé. Le ministre a insisté pour que ces campagnes soient encore plus nombreuses, et faire bénéficier les prisonniers d’un meilleur programme de réinsertion dans la société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *