Le Maroc a une réelle volonté de développer son partenariat stratégique avec la Russie

Le Maroc a une réelle volonté de développer son partenariat stratégique avec la Russie dans différents domaines, a souligné, jeudi à Moscou, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, M. Nasser Bourita.

La volonté de SM le Roi Mohammed VI vise à renforcer le partenariat avec la Russie à tous les niveaux, étant donné le rôle important de la Russie aux plans géopolitique et économique en particulier, a indiqué M.Bourita, qui a présidé au côté du ministre russe de l’Agriculture M. Alexandre Tkatchev la clôture des travaux de la 6ème session de la Commission mixte maroco-russe de coopération économique, scientifique et technique.

Le partenariat stratégique avec la Russie devrait consolider les secteurs traditionnels du partenariat entre les deux pays à savoir l’agriculture et la pêche maritime et s’ouvrir sur des secteurs nouveaux et prometteurs tels les nouvelles technologies, l’investissement, l’industrie pharmaceutique et l’industrie automobile et de les développer davantage, a ajouté M.Bourita.

Et de relever que la tenue de cette session de la Commission mixte intervient dans un contexte favorable et positif à la suite de la visite historique et réussie de SM le Roi en Fédération de Russie en mars 2016, qui a donné un nouveau souffle et une forte impulsion aux relations bilatérales, et aussi avant l’importante visite, en octobre prochain au Maroc, du Premier ministre Dmitri Medvedev.

Le Maroc aspire à devenir le premier partenaire arabe et africain de la Russie et « nous sommes prêts à accomplir tous les efforts possibles afin d’atteindre cet objectif, tout comme le Royaume ambitionne que la Russie fasse partie de ses 10 plus grands partenaires commerciaux », a indiqué le ministre.


À cet effet, la commission mixte doit constituer le catalyseur des chantiers, contribuer au suivi de ce qui a été réalisé et leur donner une forte impulsion, a estimé M.Bourita, soulignant que le Maroc peut être la porte d’entrée pour les investisseurs et hommes d’affaires russes vers l’Afrique de l’Ouest eu égard à ses relations politiques et économiques distinguées avec les pays de la région.

Intervenant pour sa part, le ministre russe a mis en relief la coopération bilatérale et la détermination de la Russie de la renforcer davantage, indiquant que les exportations marocaines ont affiché une hausse significative. « La Russie souhaite une plus forte présence sur le marché russe des produits du Royaume et nous ferons le nécessaire en vue de résoudre tous les problèmes en suspens ».

Les deux pays possèdent d’énormes potentialités dans les domaines de l’agriculture et du tourisme et dont le volume peut être doublé ou triplé, a poursuivi M.Tkatchev, invitant, à cet égard, les tours opérateurs des deux pays à redoubler les efforts pour faire connaître le produit touristique marocain et ses atouts afin de porter le nombre de touristes russes visitant le Royaume chaque année, dont le nombre ne dépasse pas 50 mille, à plus de 150 mille.

Il a également fait part de l’intérêt de son pays dans l’amélioration de ses exportations de pétrole et de gaz vers le Maroc, soulignant, dans ce contexte, que le ministère de l’énergie et le groupe Gazprom examineront de cette question et entreprendront le nécessaire à cet égard.

Le ministre russe a, par ailleurs, émis le souhait de son pays à participer au renouvellement de la flotte de la Royal Air Maroc en fournissant des appareils de haute qualité et au niveau des attentes.

Pour leur part, les représentants des divers secteurs de la coopération bilatérale ont mis l’accent, dans leur intervention, sur l’importance du partenariat maroco-russe diversifié et sur la nécessité de le développer et de le consolider au service des intérêts des deux pays.

À l’issue de cette réunion, les deux ministres ont signé le procès-verbal de la 6ème session de la Commission mixte maroco-russe de coopération économique, scientifique et technique.

Ont pris part à cette réunion, l’ambassadeur du Maroc en Russie, M. Abdelkader Lacheheb, l’ambassadeur de la Russie au Maroc, M. Valery Vorobiev, des diplomates et des représentants de divers secteurs de la coopération entre les deux pays.

À lire aussi:
Le Maroc est le pays qui a le plus profité de l’embargo Russe

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *