Interview avec Mohamed Amallah.

Aujourd’hui, nous vous interviewons le défenseur central Mohamed Amallah (23 ans), joueur au Mons Quevy, originaire de Nador et possédant la triple nationalité (marocaine, belge, italienne).

Le Petit Journal Marocain : Bonjour, tout d’abord, merci d’avoir accepté cette interview


Mohamed Amallah : Bonjour Tarik, merci à toi d’être venu vers moi, ça fait plaisir !


LPJM : Parles-nous un peu de toi.


MA : J’ai commencé le foot à l’âge de 4 ans, près de chez moi à Tertre Hautrage. Ensuite, à l’âge de 9 ans, le RAEC Mons m’a repéré et j’ai effectué ma formation là-bas jusqu’à rejoindre l’équipe espoir en D1 Belge. Par la suite, il était temps de quitter la formation pour commencer à jouer contre des hommes et je me suis dirigé vers la nationale 3 à Ath. Une année un peu compliquée : pas trop joué… Ensuite, j’ai été dans un autre club de division 3 nationale à Deux Acren puis demi-saison je suis parti du côté de St-Amand en France où le championnat français français est plus technique, plus rapide. Et maintenant, ça fait deux ans que j’évolue à Quevy Mons, en division 3. J’ai un petit frère aussi footballeur mais lui est professionnel. Il a fait une année à Mouscron en division1 nationale et maintenant il est à Tubize pour gagner plus de temps de jeu et gagner de la maturité, durcir son jeu.


Moi, j’évolue en tant que défenseur central, je suis plutôt un joueur agressif, puissant, et assez bon techniquement. À 23 ans, j’espère toujours devenir professionnel; inchAllah, je travaille pour !


LPJM : Dans quel club aimerait-tu jouer ?


MA : C’est toujours beau de rêver FC Barcelone mais juste devenir professionnel dans n’importe quel club serait déjà un bon pas en avant


LPJM : Quel est ton club préféré ?

MA : Barcelone

LPJM : Tes joueurs préférés ?


MA : Messi, iniesta


LPJM : Ton coach préféré ?


MA : Simeone

LPJM : En tant que Blaugrana quelle a été ta réaction après la Remontada ?


MA : Magique, des frissons


LPJM : Qui gagnera l’UEFA Champions League pour toi ?


MA : Barcelone


LPJM : En tant que Belgo-Italo-Marocain, pour quel pays voudrais-tu jouer ?


MA : Le choix est difficile mais le Maroc ou l’Italie pour ma mère qui est décédée Allah y r7amha. Mais bon, pas trop rêver, faut avoir les pieds sur terre, il faut être très fort pour être en équipe nationale


LPJM : Allah y r7amha ! Que penses-tu du parcours de l’équipe Marocaine à la CAN ?


MA : Je pense qu’il y a eu de la combativité. L’équipe nationale commence à reprendre forme avec un très bon entraîneur qui commence à former un bon groupe. Ils commencent à mouiller le maillot. On pouvait mériter mieux. inchAllah les voir à la coupe du monde.

LPJM : Aimerais-tu voir un match entre le Maroc et l’Italie en coupe du Monde ?

MA : Oui, ça serait top même avec mes amis italiens on va un peu se disputer (Rire)

LPJM : (Rire) Racontes-nous un peu tes journées.


MA : Je bosse dans un commerce: une boulangerie. Je travaille un jour sur deux. Quand c’est mon jour, je me lève à 5h et je finis à 18h ensuite je pars à l’entraînement pour 19h et je rentre chez moi vers 21h30.
Quand je suis en congé, je me lève à mon aise, je vais à la salle m’entraîner puis je passe du temps avec les amis, la famille et ensuite je vais à l’entraînement.


LPJM : Dans quelle club te verrais-tu en fin de carrière ?


MA : Le Barça, il faut toujours rêver (Rire)


LPJM : Pourquoi pas ? (Rire)


MA : Oui (Rire)


LPJM : As-tu des propositions de clubs professionnels ?


MA : Non, pas encore, mais j’y crois toujours, je travaille pour réussir inchAllah


LPJM : InchaAllah, as-tu un message à faire passer ?


MA : Continuez à supporter l’équipe nationale ! Le 12e homme est toujours important et pourquoi pas un jour me faire supporter aussi inchAllah


LPJM : Merci à toi d’avoir accepté cet interview avec nous !


MA : Merci à vous et à bientôt inchAllah


LPJM : InchaAllah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *