Said Chaou pourrait être un informateur des services de renseignements des Pays-Bas

Saïd Chaou, arrêté il y a quelques jours aux Pays-Bas à la demande du Maroc, aurait été un informateur pour les services de renseignements néerlandais.

Selon Bladna.nl, qui a cité des sources néerlandaises, Saïd Chaou a coopéré au moins une fois avec l’Algemene Inlichtingen- en Veiligheidsdienst, le Service Général de Renseignement et de Sécurité) en donnant une liste de personnes qui sont installées aux Pays-Bas et qui travaillent pour les services secrets du royaume chérifien.
Cette information est considérée comme fiable par les autorités néerlandaises et au moins une personne qui figure dans la liste, un imam, aurait été interrogé par la police néerlandaise. On retrouve dans la liste des imams, des journalistes, des policiers ainsi que des militants.
Selon les services de renseignements néerlandais, ces personnes ne sont pas considérées comme des espions; cependant, elles auraient eu des contacts, parfois même sans le savoir, avec les services secrets marocains.
La semaine dernière, le Maroc a rappelé son ambassadeur aux Pays-Bas afin de protester contre un manque de coopération des autorités néerlandaises avec leur refus de procéder à l’arrestation et l’extradition de Chaou, malgré le fait que plusieurs mandats d’arrêts internationaux ont été émis.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *