Une croissance prévue de 4,2% pour 2017.

La croissance Marocaine devrait croître de 4,2% en 2017, indique la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD); ces prévisions sont en baisse par rapport à celles données en novembre 2016.


Cette diminution est due à la météo défavorable du mois de mars avec un déficit pluviométrique et son impact négatif pour le secteur agricole, a expliqué la BERD lors de sa 26ème assemblée annuelle qui s’est tenue du 9 au 12 mai à Nicosie (Chypre).

En mars dernier, le Centre Marocain de Conjoncture (CMC) avait évalué le taux de croissance au Maroc à 4,1% pour 2017. Pour le CMC, cette performance était à mettre au profit d’un redressement des principales activités industrielles, commerciales et de services mais aussi aux conditions climatiques particulièrement favorables depuis le lancement de la campagne agricole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *