Le hold-up africain


Si les pays d’Afrique vendaient et exploitaient eux-mêmes leurs ressources, ils deviendraient les rois du monde. Nicolas Meyrieux revient avec ironie et humour sur ce sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *