Header

Dernières news
recent

Les origines du rituel de la Saint-Valentin

  Les origines peu connues de la Saint-Valentin 

 

La Saint-Valentin, fête du Romantisme et de l’Amour par excellence dans nos sociétés actuelles tient pourtant son origine d’une histoire bien surprenante et toute autre.

Durant  les Lupercales qui étaient des fêtes célébrées chaque année du 13 au 15 février par les luperques (prêtres de la Rome antique en fin d'année du calendrier romain), les luperques se  réunissaient au cours de ces festivités pour célébrer le souvenir de l'allaitement de Romulus et Remus par une louve et rendre aussi hommage à Faunus Lupercus, une divinité de la fertilité et défenseur des troupeaux !

Les 12 prêtres luperques sacrifiaient un bouc en l’honneur de leur Dieu dans la grotte de Lupercal au pied du Mont Palatin là où la louve aurait allaité Romulus et Remus avant qu'ils ne soient recueillis par un couple de berger dont la femme, une prostituée, était surnommée "Lupa" (la louve en latin).
Ce qui peut retenir notre attention est que dans la culture judéo-chrétienne, le bouc est devenu la représentation de l'Antéchrist et est assimilé à Satan tout en symbolisant également la luxure.

Dans la culture gréco-romaine, le bouc était lui relié à des rituels de fertilité. En plus d'attribuer aux boucs l'attribut de la fécondité, ils sont réputés transmettre cette aptitude aux hommes et c'est cela qui explique la pratique d'accouplement d'un bouc et d'une femme. On pouvait facilement trouver des représentations de l’accouplement d’une femme et d’un homme représenté avec les attributs d’un bouc.

Pour revenir aux fêtes célébrées par les luperques, le Pape Gélase Ier (originaire d'Afrique du Nord) a décidé de mettre un terme à ces cérémonies pour la remplacer par l’unique fête de la Saint-Valentin (Patron des fiancés et des amoureux) et décréta que le 14 février serait désormais le jour consacré à cette fête au nouveau visage qui concerne toutes les âmes.

La partie légèrement plus « glauque » vient du fait que le  nom de Valentin est pris à Valentin de Terni, un moine du 3e siècle martyrisé sous l'empereur romain Claude, roué de coups par des légionnaires et décapité le 14 février 269.

Un léger éclaircissement qui met en lumière que derrière la Saint-Valentin, il y a toute une histoire moins belle que l'on croit.
Fourni par Blogger.