Que cherche le dictateur Abdel Fattah Sissi ?

Lors d’un message adressé aux joueurs de football égyptiens dans la journée du 26 janvier, le président égyptien a tenu des propos offensants envers le Maroc; il a dit qu’il fallait « se battre jusqu’à la dernière goutte de sueur contre le Maroc, sacrifier corps et âme pour écraser l’ennemi juré. », selon le journal égyptien Youm7.


Tout commença le 3 juillet 2013 quand le tyran arrêta le président légitime Mohamed Morsi lors d’un coup d’État. Le peuple frère égyptien n’hésita pas à sortir dans la rue; il y avait plus ou moins 25 millions d’égyptiens dans les rues d’Égypte et l’armée commença à réaliser un désastre : toute personne critiquant la politique de Abdel-Fattah Al Sissi sera désormais arrêté, les manifestants tués ou blessés et le blocus sur Gaza a été instauré, ce fut la fin de la liberté en Egypte.

L’année dernière, n’oublions pas que l’armée égyptienne a tiré sur un jeune trisomique palestinien de la Bande de Gaza qui se trouvait sur une plage de Rafah, à proximité de la frontière égyptienne. Des rafales de mitraillettes ont fauché le jeune palestinien qui est mort sur le coup.

Sans oublier l’affaire Mohamed Aboutrika (qui remonte à quelques jours), l’ex-international égyptien, actuellement consultant sportif à la chaîne Qatari « Bein Sport » qui critiqua la politique d’Al Sissi envers la population égyptienne et la Bande de Gaza. En réponse à ses propos, le président égyptien décida de classer l’ex joueur sur la liste noire des terroristes en l’accusant d’être un partisan des Ikhwan (Frères Musulmans) en Palestine et en Egypte !

Concernant ses propos envers le Maroc, mais que cherche-t-il ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *