[Danger] Le Maroc possède des stocks stratégiques couvrant seulement quelques jours.

Les produits de première nécessité au Maroc doivent posséder un stock de sécurité en cas d’instabilité du pays mais ne couvriraient que quelques jours (blé, pétrole, pain, médicament).

Le Maroc en grand danger à cause de ses stocks sécuritaires.
Une enquête de la Cour des Comptes en 2015 vient de sonner l’alerte sur le stock de sécurité que possède le Maroc en cas de difficultés. Ce stock ne couvrirait que quelques jours alors qu’il devrait garantir un approvisionnement de 60 jours en moyenne.

Le Maroc est clairement en danger selon les analystes car une pénurie pourrait déstabiliser le pays en moins de 20 jours.

Les produits pétroliers : un danger !

La norme Marocaine impose pourtant que les réserves pétrolières doivent atteindre un minima de 60 jours de consommation. L’enquête sur l’année 2015 a estimé que les réserves atteignaient en réalité 27 jours de consommation. Soit moins de la moitié…

Pain : Les réserves sont très bonnes !

La production Marocaine est très bonne et se paie même le luxe de posséder des réserves de presque 4 mois grâce à son stock de 14,9 MQx (14 millions de quintaux). 

Le stock aurait sensiblement augmenté en 2016 grâce à une pluviométrie avantageuse.

Les médicaments : Le flou total !

La loi Marocaine impose que les laboratoires pharmaceutiques doivent posséder un stock équivalent à 1/4 des ventes des produits spécialisés durant une année.

À ce jour, il est impossible d’estimer le niveau des stocks à cause du nombre de produits spécialisés dépassant les milliers. La mission d’organiser ce suivi a été confiée à un organisme lié à la Direction du Médicament et de la Pharmacie (ONMPS) mais malheureusement elle ne jouit pas d’une autorité d’influence parmi les laboratoires pharmaceutiques.

Il est urgent que la Cour des Comptes puisse lancer une alerte au plus haut niveau de l’État afin de réagir sous peine de voir le pays trembler à la première petite crise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *