Le polisario demande l’aide de l’Afrique du Sud pour barrer le chemin du Maroc à l’UA

Le polisario est actuellement « angoissé » et tente de saboter le retour du Maroc au sein de l’Union Africaine.

Le polisario appelle l'Afrique du Sud pour barrer la route du Maroc à l'Union Africaine
A moins de trois semaines d’un sommet de l’UA en Ethiopie, le possible retour du Maroc donne une migraine à la « Rasd » et ses alliés. 
C’est à ce titre que le chef du polisario, Brahim Ghali, est actuellement en Afrique du Sud pour recevoir une aide dans un contexte de crise diplomatique pour cet état fantomatique.
Le Maroc ne doit pas réintégrer l’Union Africaine pour la « Rasd » car ce serait certainement le début d’une série de défaite diplomatique garantie selon des proches du polisario. L’Afrique du Sud a même tenu à prévenir le fantomatique état Sahraoui qu’un retour du Maroc pourrait leur coûter leur siège au sein de l’UA.
Plus de 38 pays membres de l’Union Africaine ont indiqué qu’ils soutenaient la candidature du Maroc ce qui affole les alliés de la « Rasd » et tentent à tout prix de mettre un bâton dans les roues de la machine Marocaine qui écrase tout sur le plan diplomatique depuis l’arrivée au trône du roi Mohammed VI.
L’Afrique du Sud a d’ailleurs été mandaté, en tant qu’allié historique du polisario, pour faire jouer ses relations avec les pays Africains pour brouiller les pays Africains avec le royaume Chérifien mais sans doute qu’il est trop tard.
Le Maroc travaille durement via son relais diplomatique depuis quelques années et ainsi préparer un retour dans l’Union Africaine qu’il avait quitté en 1984.
Rendez-vous dans trois semaines en Ethiope pour un sommet qui s’annonce chaud !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *