Le retour du Maroc dans l’Union Africaine ne dépend pas de la présence RASD selon Mezouar.

Le Maroc n’a pas demandé l’exclusion de la RASD (polisario) de l’Union Africaine en contrepartie d’un retour.

Le Maroc joue la stratégie pour son retour dans l'Union Africaine
Le chef de la diplomatie Marocaine a indiqué à nos confrères de RFI que le Maroc n’avait pas inclut dans la demande de réintégration du Maroc au sein de l’Union Africaine, une quelconque note concernant le départ de la RASD (Front polissario).
Le Maroc qui a toujours clamé avoir des racines Africaines, n’entre pas dans les polémiques et piègent de ses ennemis concernant son retour au sein de l’Union Africaine qu’il avait quitté après l’adhésion de la RASD.
En effet, le Maroc utilise actuellement une stratégie fort qui consiste à reprendre sa place sans bousculer l’état Sahraoui fantomatique et ses alliés qui n’attendaient que cela pour aller au front et crier au scandale.
Il est clair que le royaume, qui possède une diplomatie de grande envergure, va certainement être réintégré dès le mois de janvier prochain lors du prochain sommet de l’UA à Addis Adeba en Ethiopie. 
Selon Salaheddine Mezouar, le Maroc a dores et déjà obtenu quarante promesses de vote en sa faveur ce qui ne laisse que peu de doute sur la suite des événements. 
Nul doute que le Maroc met en place une nouvelle stratégie qui va consister à isoler la RASD au sein de l’UA et ainsi étouffer ce combat illégitime qui est soutenu par des alliés malades et se raccrochant au communisme de la période de la guerre froide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *