[Mohsine Fikri] 11 personnes interpellés risquent la prison à vie pour homicide involontaire.

Dans le cadre de l’affaire de la mort du poissonnier à Al Hoceïma, 11 individus ont été interpellés puis placés en garde à vue. Il risque la prison à vie …

11 individus interpellés dans l'affaire du poissonnier au Maroc, risquent la prison à vie.
La justice Marocaine vient de réagir à l’affaire de la mort de Mohsine Fikri il y a quelques jours à Al Hoceïma. L’homme est décédé dans des circonstances controversées après s’être fait saisi sa marchandise qu’il venait d’acheter.
Lorsque la marchandise a été placé dans un camion à ordures, le poissonnier de 31 ans s’est jeté à l’arrière du camion avant d’être malheureusement broyé.
La justice vient de placer 11 individus en garde à vue pour homicide involontaire selon le parquet. Parmi les individus se trouve le délégué de la pêche maritime, le vétérinaire médical du port et deux agents d’autorité.
Il est prouvé selon la justice Marocaine que de nombreuses irrégularités ont eu lieu dans ce dossier et que tout cela à mené à la mort de Mohcine Fikri.
La phase d’ombre concerne un sois-disant ordre d’actionner la broyeuse du camion à ordures alors que le poissonnier était à l’intérieur. Plusieurs témoignages diverges dans ce sens, c’est le point important de ce dossier.
Tous les individus interpellés risquent la prison à vie selon la loi Marocaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *