Les Marocains se font justice eux-mêmes face à un présumé violeur.

Il y’a un phénomène dangereux au Maroc depuis quelques années, il s’agit du règlement de compte sans passer par la justice.

Les Marocains se font justice eux-mêmes face à un présumé violeur.

Se faire justice par sois-même est un délit qui est sanctionné par la justice Marocaine dans le cadre de la loi. Malheureusement ce phénomène est très largement répandu dans tout le royaume.

Le dernier en date est celui d’Ouled Tayma où un homme a été violemment pris à parti par la population qui voulait se venger. La victime qui a été transportée dans un hôpital d’Agadir est dans un état critique, limite comateux.

L’homme a été frappé par des objets métalliques mais également pas des coups de pieds et poings au niveau de son visage.

D’après les témoins présents, l’homme aurait tenté de violer un jeune garçon dans un square isolé.

Bien heureusement, la police qui passait dans le quartier a évacué la rue et porté secours à l’homme méconnaissable à cause de ses blessures.

Il faut bien évidemment stopper ce genre d’agissements car cela est une porte ouverte à la dérive et la création d’une justice urbaine amateur.

La police a ouvert une enquête afin de délimiter les responsabilités des personnes présentes lors de l’agression.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *