Le Maroc appel l’adversaire d’Ali Bongo à accepter la défaite pour pacifier le Gabon.

Le Maroc a attendu le communiqué du conseil constitutionnel du Gabon pour appeler l’adversaire d’Ali Bongo à accepter la défaite aux élections présidentielles. 

La victoire d'Ali Bongo vient d'être confirmé par le conseil constitutionnel du Gabon.

Le Gabon était au bord de la guerre civile après l’annonce de la victoire d’Ali Bongo aux présidentielles. Une défaite qui n’a pas été accepté par son adversaire Jean Ping.

Ce dernier avait vivement contesté le comptage de voix d’une région où il y aurait de grandes suspicions de fraudes. En effet, dans cette région du Gabon Ali Bongo a obtenu 95% des voix avec un taux de participation qui frôle 100%.

Malheureusement pour Jean Ping, le conseil constitutionnel a tranché en faveur d’Ali Bongo qui remporte finalement les élections avec 50,6% des voix avec une différence de 11.000 voix environ.

Ping fait désormais appel à la communauté Internationale afin de réagir une fraude inacceptable. Le Maroc quant à lui a demandé au perdant d’accepter la défait le plus rapidement possible afin que le Gabon, pays frère, puisse retrouver une sérénité et une paix durable.

Afin d’apaiser la situation, Ali Bongo vient de tendre sa main vers ses adversaires pour travailler en étroite collaboration. On ne sait pas à l’heure actuelle si cette offre sera acceptée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *