Nice : les enquêteurs fracassent la théorie de la « radicalisation rapide » du chauffeur fou.

Alors que tous les médias et politiques nous parlaient de « radicalisation rapide » du chauffeur du camion fou à Nice, les enquêteurs ont mis fin à cette rumeur.

Mohamed Lahouaiej Bouhlel avait des complices.
L’attaque de Nice qui a fait plus de 80 morts a choqué les Français qui se demandaient comment cela a-t-il pu arriver. Les pouvoirs politiques ont rapidement expliqué que l’homme s’était radicalisé en quelques jours. Une information qui a été reprise par les médias en France.
C’était donc une porte de sortie pour pour éviter d’être la cible des Français qui pointaient du doigt l’incompétence des services de renseignements en France.
Mais voilà depuis ce mercredi, cinq individus ont été placé en garde à vue pour leur complicité avec Mohamed Lahouaiej Bouhlel. En effet, l’attaque de Nice serait préparé par les individus depuis quelques mois. Une information qui vient fracasser la théorie de la radicalisation rapide.
Le procureur de Paris vient de confirmer la mis en examen des cinq individus qui devront répondre aux questions devant le juge anti-terroriste.
A lire aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *