180.000 civils sont morts en Irak depuis le début de la guerre en 2003. Merci qui ?

L’Irak est en train de s’éteindre à petit feu avec 180.000 morts depuis le début de la guerre en 2003 et l’invasion Américaine.

L'Irak compte 180.000 civils morts depuis le début de la guerre.

L’attentat qui vient de frapper Bagdad en Irak a fait plus de 200 morts est à l’image de ce que vivent les Irakiens depuis plus de 13 ans et l’invasion des Etats-Unis.

On pourra reprocher beaucoup de choses à Saddam Hussein mais depuis son départ, le pays est plongé dans une violence qui éteint à petit feu l’Irak et son histoire millénaire.

180.000 civils sont morts depuis 2003 pour un total de 251.000 morts. Alors que les Etats-Unis ont quitté l’Irak après des années de violences, Daech a pris le relais de manière identique.

Le nombre de victimes depuis 2003 est égal à 3X la population d’Al Hoceïma.

Les Etats-Unis avaient décidé d’envahir l’Irak en accusant Saddam Hussein de posséder des armes de destruction massive tout en sachant qu’ils n’existaient que dans les plans Américains pour débarquer en Irak.

La mise en place d’un nouveau gouvernement à majorité chiite a provoqué la naissance de Daech. En effet, les sunnites étaient mis à l’écart après la fin du règne de Saddam Hussein et aurait  poussé des anciens généraux à monter une cellule terroriste.

Des lieux saints existent en Irak où l’Islam est présent depuis le 7e siècle.

A lire aussi:
Le Qatar est favori pour fournir du gaz au Maroc dans un contrat de plusieurs milliards de m³.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *