L’attentat dans la seconde ville sainte de l’Islam (Médine) horrifie le monde Musulman.

Ce lundi soir, un attentat a frappé un poste de sécurité de la mosquée du prophète à Médine et a provoqué la mort de 4 agents de sécurité.

L'attentat à Médine désole la communauté Musulmane.

La sacralité de la ville de Médine ne laissé pas présager un tel acte et encore mois durant le mois du ramadan mais le terrorisme n’a aucune valeur morale et religieuse.

Quatre agents de sécurité ont repéré un individu qui empruntait un parking réservé aux visiteurs. Lorsqu’ils se rendent à sa rencontre l’homme se fait exploser à l’aide d’une ceinture explosive.

Que ce soit les Oulémas d’Arabie Saoudite, le porte-parole de l’Islam Sunnite d’Egypte, l’Iran, l’Irak ou encore le Maroc, tous ont condamné cet acte qui ne respecte pas la sacralité de Médine qui est considérée comme la deuxième ville sainte de l’Islam.

Le procédé correspond à Daech mais n’a pas encore été revendiqué par la cellule terroriste. En effet, la limite vient d’être franchie par Daech risquerait de discréditer l’existence même de la cellule Djihadiste.

A lire aussi:
Etats-Unis: un Emirati agressé par la police Américaine après avoir été pris pour un terroriste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *