Ramadan: l’agression d’un diabétique qui buvait en pleine journée suscite la polémique au Maroc

L’agression d’un homme parce qu’il buvait pendant le ramadan créé une polémique au Maroc parce qu’il était finalement malade.

Agression d'un homme buvant de l'eau pendant le ramadan au Maroc.
L’histoire débute lorsqu’un groupe de jeunes hommes croisent un individu qui boit de l’eau en pleine journée durant ce mois de ramadan.
Il est pris à partie et roué de coups par les individus qui voient en ce geste un acte de provocation envers les Marocains présents dans la rue mais surtout un acte de défiance envers Dieu et l’Islam.
L’urgentiste confirme que l’individu agressé est bel et bien diabétique et que son état de santé ne permet pas de pratique le ramadan.
Il a tenu à ce que l’article 222 de la loi Marocaine soit modifié car ils condamnent tout acte de rupture de jeûne en public au Maroc.
Le débat est relance après de nombreuses agressions au Maroc lors de ce mois de ramadan.
A lire aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *