Le Maroc s’en prend à l’Iran après les menaces sur le Bahreïn.

Alors que les relations entre le Maroc et l’Iran se sont apaisés lors des derniers mois, un nouveau conflit pourrait voir le jour après les menaces Iraniennes sur le Bahreïn.

Le Maroc s'en prend à l'Iran après les menaces sur le Bahreïn.

Le Bahreïn vient de prendre la décision d’enlever la nationalité du Bahreïn à Issa Kacem, un dignitaire Chiite. Le pays reproche à l’homme de faire du lobbying Iranien au Bahreïn et d’essayer d’y imposer des idées qui ne sont pas conformes à la politique de Manama.

L’Iran a vivement réagi par son chef des armées, en indiquant que cette décision risquait d’enflammer le Bahreïn et la région.

Face aux menaces Iraniennes, le Maroc a tenu à réagir en se plaçant du côté Bahreïn, l’allié stratégique du royaume. Le ministère des affaires étrangères du Maroc a indiqué que déchoir un individu de sa nationalité est un droit auquel le Bahreïn a droit et que l’Iran n’a pas à interférer sur ce sujet.

L’Iran a également menacé le Bahreïn de « révolution Islamique » en cas de récidive. Déjà en froid avec l’Arabie Saoudite, l’Iran est en train de se mettre à dos le Maroc qui jouait un rôle de médiateur entre les pays du Golfe et l’Iran.

Le Maroc et l’Iran avaient repris des discussions en 2015 après des années de conflit déjà à cause d’une tension entre le Bahreïn et l’Iran.

A lire aussi:
Le Maroc va diviser le prix de l’électricité par 2 d’ici 10 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *